Zemmour - La blague corrézienne s’exporte très bien

La rencontre entre Estrosi et Macron a fait hurler à droite, comme le ralliement de Valls a fait hurler à gauche. Les accusations de trahison fusent. Sont-elles légitimes ?

Commentaires