Zemmour - L’Italie, plutôt barbare qu’asservie

La nouvelle coalition au pouvoir en Italie, entre les deux partis qualifiés de populistes (la Ligue et le M5), effraye les capitales européennes et les milieux économiques.

Commentaires