Zemmour - Attentats à Bruxelles : Les foules sentimentales ne veulent pas rentrer dans l’Histoire

Après l’attentat de Bruxelles, une compassion et une solidarité se sont spontanément exprimées à travers l’Europe. Mais après ?

Commentaires