Accueil VidéosOn n’est pas forcément d’accord Avec le CETA, on détruit les ultimes frontières

Avec le CETA, on détruit les ultimes frontières

Pour Éric Zemmour, adopter le CETA, c’est aller “au bout du bout de la mondialisation”.

Commentaires

Vous pourriez aussi apprecier