Zemmour - Avec le CETA, on détruit les ultimes frontières

Pour Éric Zemmour, adopter le CETA, c’est aller “au bout du bout de la mondialisation”.

Commentaires