Accueil VidéosFace à face Face à face – 12 mars 2021 – Emmanuelle Wargon

Face à face – 12 mars 2021 – Emmanuelle Wargon

Pourquoi la question des logements sociaux est-elle si épineuse ?
Pourquoi certains logements sociaux sont devenus invivables ?
Faut il revenir sur la loi SRU ?

Les propriétaires sont-ils les mal-aimés de l’immobilier ?
La France est elle trop laxistes envers les squatteurs et trop durs envers les propriétaires ?

Le féminisme est il toujours l’allié des femmes ?

Commentaires

2 commentaires

Pierre-Louis JAUDEL 14 mars 2021 - 11 h 05 min

Bonjour monsieur ZEMMOUR, permettez-moi un petit commentaire, juste pour vous dire que je suis d’accord avec vous sur le fait qu’aujourd’hui la femme est l’égal de l’homme dans notre société en terme juridique, fiscal, administratif, familiale, etc…
Les féministes comme elle n’arrive pas à comprendre que la différence se fait seulement par une prédisposition physique que nous a attribué la nature tout simplement.
Elle n’a qu’à imposer la parité et la mixité dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics ou de l’industrie pour constater l’absurdité de ses propos qui sont motivés par une idéologie de femmes frustrées.
Cordialement

Répondre
Marie 15 mars 2021 - 10 h 01 min

C’était vraiment du grand Zemmour, vous avez été excellent. Concernant les logements sociaux je confirme vos dires, pour avoir été élevée dans un quartier de ce genre qui était destiné au départ à des familles d’ouvrier, nous les avons vu petit à petit se transformer et devenir ce qu’ils sont aujourd’hui, zones de non droit, quartiers difficiles. Ces familles d’ouvriers ont alors déserté ces quartiers. C’étaient devenu invivable, boites aux lettres défoncées, vols et détérioration de vélos et autres, portes des caves défoncées, les escaliers servaient d’urinoir et sans parler du reste, après on s’étonne que les familles qui logeaient au tout début dans ces endroits sont parties pour avoir la paix. C’est pour cela que je suis contre l’extension de logements sociaux, nous en avons déjà assez comme ça et j’espère que là où nous sommes aujourd’hui au fin fond de la cambrousse il n’y en aura jamais. Pour terminer, vous avez l’étoffe d’un présidentiable, à chaque débatavec un ministre de la macronie vous réussissez toujours à les mettre face à leurs contradictions, ils font tous du déni. Nous qui sommes les français d’en bas comme on dit, les ruraux, sommes extrêmement en colère de voir ce qui est en train de se passer dans notre pays et rien n’est fait pour que cela s’arrange bien au contraire.C’est pour cela qu’il nous faut une personne pour les prochaines élections qui aura le courage de faire les réformes qu’il faut pour que notre pays redevienne ce qu’il était, c’est à dire GRAND, et que nous redevenions fier d’être français. Pour conclure notre pays est devenu ce qu’est devenu la soirée des remises des Césars, j’ai honte, il faut que cela change et cela ne peut se faire qu’avec vous.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi apprecier