Accueil VidéosFace à l'info Face à l’Info – 10 février 2021

Face à l’Info – 10 février 2021

L’Union Européenne humiliée par la Russie ?
Sciences Po: la fabriques des élites en crise ?
Le fret tiré par la locomotive chinoise
Semi-conducteurs: la solution allemande
10 février 1638: Louis XIII et la vierge Marie

Commentaires

2 commentaires

Bernard Van Muy 11 février 2021 - 12 h 32 min

Cher Monsieur,

A propos de l’affaire Navalny, vous avez déclaré ce 10 février dans l’émission du soir, sur C NEWS, que la Russie était tombée dans un piège, ayant tenté d’empoisonner le dissident, puis de l’avoir emprisonné.
1/ La tentative d’empoisonnement n’a jamais été prouvée;
2/ Navalny est un escroc multirécidiviste qui, pour cette cause, n’en a pas fini avec la fréquentation des tribunaux et les peines de prison;
3/Cette personne, cela a été prouvé documents écrits et oraux à l’appui, est un agent des puissances anglo-saxonnes, par le biais, notamment du MI6 britannique, celles-ci tentant constamment de déstabiliser la Russie, ce n’est un secret pour personne.

De manière générale, Poutine n’a besoin de se justifier devant aucune puissance extérieure, l’affaire Navalny est une affaire intérieure russe à propos de laquelle les occidentaux se livrent à une propagande éhontée.
A cet égard, les mêmes feraient bien de cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures de tous les pays dont la politique leur déplaît, cette manie est de l’ethnocentrisme qui confine avec du provincialisme pur et simple, je sais qu’en général, vous évitez ce travers.

Je vous donne ici deux liens de personnes très bien informées, qui vous donnent des éléments de contexte indispensables pour remettre les choses à leur place. Sans tenir compte de ces éléments, on ne peut que bâcler la transmission de l’information au grand public au sujet de cette affaire.

Navalny, suite et fin – Yves Rocher et MI6
https://reseauinternational.net/navalny-suite-et-fin-yves-rocher-et-mi6/

https://reseauinternational.net/comment-la-propagande-americaine-aide-la-propagande-russe/

Accréditer la thèse selon laquelle cette affaire est une faute du gouvernement de la Russie est donc tout à fait inapproprié.

Cordialement,

Bernard Van Muy

Répondre
JOSE GIL 17 février 2021 - 11 h 55 min

Cher monsieur

Je regarde très souvent vos émissions Face à l’info et Zemmour et Naulleau. Parce que vous en êtes une pièce essentielle. Et que j’ai pour vous une grande estime.
Mais (il en fallait un) vous me fatiguez avec votre éternelle acrimonie contre la mondialisation.

Mais enfin, l’Allemagne qui baigne dans la même mondialisation que nous ne s’en plaint pas puisque sa balance commerciale est excédentaire. En Europe 18 pays étaient excédentaires en 2020. Pas la France malheureusement
Non les jérémiades viennent du camp des perdants ou plutôt de camp de ceux qui n’ont pas pu ou voulu gagner.
Cela me fait penser aux jeux inventés par des enfants où le perdant n’a de cesse que de vouloir changer la règle du jeu. En espérant que le changement de règle fera de lui, non plus un perdant, mais un vainqueur. Mais cela n’est pas certain et celui qui s’est montré plus fort ou plus malin que lui, peut gagner à nouveau.

La mondialisation a bénéficié à 7,5 milliards de consommateurs sur cette planète.
Peu ou prou chacun en a tiré partie tout autant pour de l’inutile que de l’indispensable (nourriture, vêtements, médicaments etc..). L’espérance de vie a progressé partout dans le monde : entre 1950 et 2015, en pleine mondialisation, dans les pays pauvres comme le Tchad, centre Afrique, Sierra Leone l’espérance de vie a progressé de 20 % environ.
La concurrence sans pitié a fait progresser la technologie, la productivité et la qualité des produits.
Tout un chacun en a bénéficié, certes selon ses moyens.

Où en serions nous, en France, avec notre minitel, nos protocoles de télécommunications franco-français (internet est une invention américaine) et notre seul fournisseur de télécommunications France Telecom détenu par l’État ?
Que vaudraient et coûteraient nos voitures, TGV, avions, si le marché n’était que national ? Eh oui car si vous voulez les vendre hors de nos frontières vous faites de la mondialisation et devez accepter les produits étrangers en retour.
On ne peut pas être protectionniste et mondialiste en même temps (expression macroniste).

La mondialisation a donc bénéficié à 7,5 milliards de consommateurs sur cette planète.
Quelques-uns de ces milliards ont eu la double chance d’être aussi des producteurs et sont sortis de la misère voire de la famine grâce à la mondialisation.

Alors, qui est contre la mondialisation ? Les mauvais joueurs.
En France nous avons voulu favoriser le social plutôt que l’emploi. Ce faisant nous avons tué l’emploi et fait exploser le social.
On a perdu sur les deux tableaux.

Mais ne mettons pas nos tares sur le dos de la mondialisation. Ça c’est une vision de gauche qui cherche des excuses à nos manquements. « Contre le chômage on a tout essayé » disait piteusement Mitterrand.

Je crois que vous êtes un fan de foot : lorsque votre équipe perd est-ce que vous incriminez le foot et ses règles ? Ne vaut-il pas mieux chercher du côté du choix tactique de l’entraîneur, de l’engagement des joueurs ? Trop facile d’accuser le foot de faire perdre votre équipe.

Mon discours est direct mais mon estime à votre égard est entière.

Cordialement

José Gil

Répondre

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi apprecier