Accueil VidéosFace à face Face à face – 05 mars 2021 – Amélie de Montchalin

Face à face – 05 mars 2021 – Amélie de Montchalin

Plongée au cœur de la fabrique de l’élite française
Le secteur privé avenir du secteur public ?
Laïcité et égalité des chances

Commentaires

2 commentaires

Pierre-Louis JAUDEL 6 mars 2021 - 18 h 27 min

Monsieur ZEMMOUR, permettez-moi de laisser deux commentaires.
Le premier, madame DE MONTCHALIN est est femme intelligente et séduisante mais ses connaissances de la politique sur l’immigration sont très ministérielle, la réalité c’est que aujourd’hui sur notre territoire il vaut mieux être un immigré clandestin logé nourri blanchi par l’ADOMA plutôt qu’un Français SDF dans la détresse.
Le deuxième (hors débat de ce jour) c’est que le cannabis n’est pas le fautif de la violence urbaine, largement introduit depuis la vague “peace and love” des années 70 nous n’avons jamais vu des hippies “caillasser” des pompiers ou agresser gratuitement des citoyens dans la rue, en fait c’est l’excuse de nos dirigeants pour nier l’abandon des cités et des ZEP qui sont devenus le foyer de l’immigration clandestine massive et de la prolifération de l’islamisme radical et du fait de voyous tous simplement.

Répondre
Pierre-Louis JAUDEL 7 mars 2021 - 10 h 18 min

Et je persiste et signe, le trafique de drogue n’y est pour rien dans l’embrasement des cités, monsieur DARMANIN n’a pas “mis de coup de pied dans la fourmilière” des dealers, c’est une excuse et un argument bidon pour faire croire que c’est la conséquence de l’action et de l’autorité du gouvernement mais le seul coup de pied qu’il a du mettre c’est dans la porte de son bureau!
C’est comme le manque de vaccins… c’est soit disant la faute de l’Europe alors que c’est de leur faute.
Comme l’a dit monsieur KARAM, il suffit d’une étincelle…
Depuis des années il y a des affrontements entre les voyous des cités et les forces de l’ordre, depuis des années les pompiers et les policiers se font agresser sans aucun motif, leur violence est gratuite, c’est de la provocation et c’est tout (80% des agressions dans les rues sont le fait de voyous venant des cités).
Ces gens là sont des délinquants qui méprisent la République et crachent sur nos institutions.
La victimisation de ces voyous nous mène à la situation actuelle, il “foutent le bordel” car leurs actes délictuels n’ont jamais été sanctionnés et maintenant nous en voyons les conséquences, ils expriment leur violence et mettent le feu aux commissariats car il savent qu’ils n’iront pas en prison à cause du laxisme de nos dirigeants.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous pourriez aussi apprecier